Direction et Équipe

Geneviève Baril – Directrice générale

Détentrice d’un baccalauréat et d’une maîtrise en science politique, Geneviève Baril est membre fondatrice de l’Institut du Nouveau Monde. Elle y a œuvré au cours des treize dernières années et y occupait jusqu’à récemment le poste de directrice générale adjointe par intérim.

Ses champs d’expertise et d’intérêt sont l’interculturalisme, la participation citoyenne et la participation électorale des 18-35 ans, les enjeux d’égalité femme-homme et le nationalisme.

Geneviève Baril a auparavant occupé les postes de présidente de la Fédération étudiante collégiale du Québec (1999-2000), de vice-présidente du Fonds jeunesse Québec (2000-2001), de vice-présidente du Conseil permanent de la jeunesse (2001-2004) et de présidente du Comité aviseur jeunes d’Emploi-Québec (2001-2004) en plus d’avoir siégé sur de nombreux conseils d’administration dont le Conseil du statut de la femme (2012-2016), le Groupe Femmes, Politique et Démocratie (2009-2011) et l’Office franco-québécois pour la jeunesse (2001-2004).

En 2014, la Ligue d’action civique lui décernait le prix « Personnalité de l’ombre » alors qu’en 2016, elle était finaliste dans la catégorie « Jeunes cadres du Québec » au Concours provincial Arista, organisé par BMO Groupe financier et la Jeune chambre de commerce de Montréal.

Geneviève Baril dirige la destinée de l’IRAI depuis le 4 avril 2016.

Frida Osorio Gonsen – Adjointe de direction

D’origine mexicaine, Frida Osorio Gonsen détient une maîtrise et un doctorat en sciences politiques de l’Institut d’Études Politiques (Sciences-Po) de Paris. Son expérience professionnelle se situe à la fois dans le milieu académique et communautaire. Elle a été post-doctorante et chercheuse affiliée à l’Université de Columbia, NY et à l’Université Concordia.

Sa pratique professionnelle lui a permis de développer une solide expertise dans l’enseignement et dans la recherche qualitative concernant la féminisation de la pauvreté et l’accès des femmes au système de justice en Amérique latine, notamment au Mexique. Animée par les idéaux de justice sociale et d’équité entre hommes et femmes, son engagement social dans le milieu communautaire témoigne également de son intérêt pour les questions liées à la condition féminine et plus particulièrement à la situation des femmes immigrantes à Montréal.

Frida Osorio Gonsen a été coordinatrice d’édition pour la revue en ligne Nonfiction.fr (pôle Amérique latine), elle a participé au projet Femmes-Relais du CRIC Centre-Sud et a été auteure et productrice de documentaires au sein de radios communautaires mexicaines membres de l’Association Mondiale des Radiodiffuseurs Communautaires (AMARC).

Ses langues de travail sont le français, l’espagnol et l’anglais.

Philippe Evoy – Stagiaire

Stagiaire à l’IRAI pour la période estivale, Philippe Evoy détient un baccalauréat en études internationales de l’Université de Montréal (liste d’excellence). Dès l’automne 2017, il entamera une maîtrise en relations internationales à la London School of Economics and Political Science. Ses champs d’intérêt sont principalement la géopolitique des grandes puissances, le rôle de la culture et de la religion dans les relations internationales ainsi que les organisations internationales.

Durant son passage à l’Université de Montréal, il a notamment effectué un stage au Consulat Général des États-Unis à Montréal. Par ailleurs, il a codirigé pendant deux ans la Délégation des Nations Unies de l’Université de Montréal, remportant avec ce club de simulation deux Outstanding Delegation Awards au National Model United Nations de New York, seule simulation internationale reconnue par l’Organisation des Nations Unies. En 2017, son équipe et lui ont également été finalistes du concours international d’architecture et d’administration publique Place and Displacement pour leur projet Re-Tent, qui consistait en une place de marché auto-suffisante pour le camp de réfugiés de Kakuma, au Kenya.