Direction de la recherche

Alain Therrien – Directeur de recherche

Alain Therrienest économiste et détenteur d’une maîtrise en sciences économiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il a été titulaire des cours à l’UQAM ainsi qu’à l’École des Hautes études commerciales (HEC) et au Cégep André-Laurendeau (Analyse microéconomique, analyse macroéconomique, Problème et politique économique et Économie managériale, Économie globale, Économie internationale, Méthodes quantitatives, Économie de marché et Recherche documentaire). Il est le co-auteur, avec l’économiste Jean-Denis Garon de l’ouvrageLe prédateur et l’imposteur : La politique économique selon Jean Chrétien et Paul Martin. Montréal, Éditions Michel Brûlé, 2007.  Il a été chroniquer invité au Canal Argent et à LCN.

Il a été député de Sanguinet à l’Assemblée nationale du Québec de 2012 à 2018 et adjoint parlementaire du ministre des Finances et de l’Économie ainsi que du ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur (volet commerce extérieur).  Il a assui assumé les fonctions de porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports, en matière d’économie, en matière d’entrepreunariat et d’allègement règlementaire

Il a été consultant pour l’entreprise Comexport Conseil, président et cofondateur de la compagnie Plancom Consultant et vice-président et cofondateur de la compagnie ALMA Fruits.

Andrée Corriveau – Directrice généraleAndrée Corriveau possède une vaste expérience professionnelle. Elle a assumé des responsabilités de conseillère en communications stratégiques et de directrice de cabinet auprès de ministres canadien et québécois (ACDI-Canada, Finance et Économie-Québec, Relations intergouvernementales-Québec), de premiers ministres du gouvernement du Québec, ainsi qu’auprès de la mairie de Montréal. Nommée en 2000 présidente et chef de la direction du Centre financier international de Montréal, une société d’État québécoise, elle a reçu le mandat de promouvoir Montréal comme place financière internationale aux États-Unis, au Canada, au Moyen Orient et en l’Europe. Au bout de cinq ans, 75 entreprises et institutions financières internationales s’établissaient à Montréal.Dans le domaine des relations publiques et d’organisation d’événements, Andrée Corriveau a dirigé plusieurs équipes pour la tenue de la Conférence de l’Organisation Internationale des Commissions de Valeurs (OICV 2010) (IOSCO2010) pour le compte de l’Autorité des marchés financiers du Québec. Aussi, en 2002, madame Corriveau a créé l’Association des femmes en finance du Québec, organisation qu’elle a présidée pendant dix ans. Elle a siégé sur plusieurs conseils d’administration, dont ceux d’Hydro Québec, de Bixi et de l’Hôpital vétérinaire de l’Université de Montréal.<br /><br /><br /><br />